Site Overlay
developpement equestre logo

L’usure (le syndrome) de l’empathie

Pour bien comprendre ces articles dans le sens qui nous intéresse, à savoir celui de l’enseignant, qui, dépourvu de résultats de la part de ses élèves développe des mécanisme négatifs (énervements, perte d’empathie, persécuteur, gourou etc) il faut remplacer les termes « souffrance d’autrui »  par « inaptitude de ses élèves », nous nous plaçons en tant qu’un enseignant qui n’arrive pas à faire faire / faire comprendre ses cours ou ses exercices à ses élèves).

 

Le syndrome d’excès d’empathie ou d’usure de compassion

 

https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00872292/file/fatigue_compassionnelle.pdf